Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 13:23

 

 

 

 

 

Compte –rendu de la réunion DRH – syndicats du 27 11 2017

 

Syndicats présents : UFICT CGT du Grand Reims, CGT Ville, CFDT, SUD et SA FPT

DRH (3), Mission événement, Direction de l’éducation et DSIT.

 

I/ CREP 2017

 

Une présentation de la note sur l’entretien annuel d’évaluation a donné lieu aux précisions suivantes le plus souvent à la demande de la CGT :

 

L’entretien annuel est obligatoire : Il existe certains secteurs ou l’employeur déroge à cette obligation comme l’éducation et le conservatoire.

 

Volet formation : il existe 3 natures de vœux. Vœux de l’employeur (N+1), Vœux de préparations examens et concours (Agent), Vœux de l’agent dans le cadre de la mobilité interne sur des métiers de la collectivité.

 

Formation et absence de CREP : Les ATSEM comme les agents qui n’auraient pas eu de CREP peuvent formuler des demandes de formation en utilisant le «  bulletin de formation hors CREP ».

 

Changement d’affectation et CREP : le N+1 de l’agent pour 2017 transmet au N+1 de 2018 les éléments d’évaluation de l’année 2017. Le N+1 2018 réalise l’entretien annuel d’évaluation et fixe les objectifs, remplit les éléments relatifs à l’année à venir.

 

Inscription sur une liste d’aptitude et examen professionnel : le CREP est l’occasion d’évoquer ce sujet. La plus grande confusion règne en la matière. Une note de cadrage de la DRH s’impose. Un accord est donné à cette demande. Les agents qui s’inscrivent sur des listes d’aptitudes et qui ne seraient pas nommés sur les 4 ans qui suivent perdent le bénéfice de l’examen, y compris s’ils souhaitent rejoindre une autre collectivité (précision de la DRH).

 

IFSE : Les agents et cadres qui considèrent que leur IFSE  (régime indemnitaire) n’est pas celui correspondant à leur fonction peuvent se référer à la délibération créant le RIFSEEP et l’indiquer dans leur CREP.

Complément Individuel Annuel (CIA) de rémunération : des sanctions financières sont possibles à l’égard des agents ayant eu des rapports négatifs formalisés et communiqués à la DRH.  Moins d’une dizaine d’agents est concernée. Un recours auprès de la direction générale sera possible. Un agent qui a été sanctionné mais qui n’a pas de rapport négatif aura sa prime (dixit la DRH à qui nous avons fait répéter pour être certains des propos).

 

ATT/RTT : Cette année, les cadres auront à valider sur l’espace ma GRH  au cours du mois de décembre le choix  entre ATT ou non dans ma GRH, en lien avec leur n+1. L’UGICT CGT a rappelé la promesse des candidats aujourd’hui à la tête de l’exécutif d’augmenter le nombre de jours d’ATT pour respecter la législation. Un groupe de travail temps de travail sera créé en 2018.

 

Télétravail : Un groupe de travail télétravail sera créé en 2018.

 

II/ DSIT

 

Le fonctionnement et l’organisation de la DSIT vont évoluer pour faire à la création du Grand Reims et aux mutualisations (Pôles du Grand Reims, Ecoles du Grand Reims, Satellites, Communes du Grand Reims). 6 groupes de travail ont été mis en place et ont débouché sur 5 plans d’actions.  Le dernier volet de ce processus a pris la forme d’un séminaire de la DSIT le 24 novembre. La DSIT évolue vers une logique de services rendus. Le Comité technique de décembre 2017 sera saisi de ce dossier.

La CGT a posé la question  des moyens humains.

 

III/ Regroupement de la mission événement et de la communication interne – Directrice de la mission événement

 

La mission événement et la communication interne sont regroupées. La communication interne  est rattachée au DGS. Elle s’orientera vers une communication de nature managériale. Le Comité technique de décembre 2017 sera saisi de ce dossier.

 

IV/ Création d’un service « guichet unique » à la direction de l’éducation, mise en œuvre d’une dématérialisation – directrice de l’éducation

 

Le Comité technique de décembre 2017 sera saisi de ce dossier.

 

V/ Adhésion de la Ville à Pôle emploi après le Grand REIMS

 

VI/ Groupe de travail déprécarisation

 

Ce groupe de travail devrait avoir lieu avant la fin de l’année. La CGT et l’UFICT CGT ont souhaité que toutes les formes de précarité (comme exprimé lors de l’AG du personnel) soient traitées.

 

La CGT a posé la question suivante : « une fois les contrats aidés partis, qui va faire leur travail ? »

L’UFICT CGT a formulé le vœu (comme exprimé lors de l’AG du personnel) que tous les contrats aidés soient titularisés immédiatement. L’UFICT a proposé aux syndicats présents (CFDT, SA FPT et SUD) de s’associer à cette démarche. La réponse a été unanimement oui.

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2017 2 07 /11 /novembre /2017 14:42

Lundi 23 octobre 2017, Guillaume Glénard assurait une webconférence d’Idéal Connaissances pour le club des DG.

Objet : le RIFSEEP : conditions de réussite et bonnes pratiques.

Voici cette vidéo (de 2h07),

iframe width="560" height="315" src="https://videopress.com/embed/dTdObgdk" frameborder="0" allowfullscreen>

Partager cet article

Repost0
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 18:38
Mise en place du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (RIFSEEP) dans la fonction publique territoriale

Nous sommes nombreux à revoir les arrêtés individuels de mise en œuvre du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (RIFSEEP), portant notamment d'une Indemnité de fonctions, de sujétions et d'expertise (IFSE).

Le 3 avril dernier étaient publiés à ce sujet:

Une circulaire de mise en place du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (RIFSEEP) dans la fonction publique territoriale.

Vous trouverez cette circulaire ci-dessous ainsi qu'un tableau récapitulatif grade par garde.

L'UFICT CGT est à votre disposition  sur cette question.

Nous rappelons que l'IFSE peut être modulée à la baisse lors de votre entretien annuel d'évaluation !

L'UFICT CGT a été le seul syndicat à s'opposer à la logique qui sous tend le RIFSEEP.

Mise en place du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (RIFSEEP) dans la fonction publique territoriale

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 11:59
Entretien annuel 2016, une note de cadrage qui s'inscrit dans le RIFSEPP

Vous trouverez en pièce -jointe la note de cadrage relatives aux entretiens annuels 2016.

 

Plus que jamais, nous vous invitons à la lire.

En effet, l'entretien annuel devient un moment essentiel en termes de définition des missions, de conditions de travail, de carrière, de formation.

 

Mais, désormais, il va également peser sur votre NIVEAU de Rémunération...

 

Ainsi, en page 5, il est indiqué que « le directeur ou la directrice donne un avis sur l’attribution de la prime annuelle, en fonction des critères présidant à son attribution ».

 

La lecture de ce passage de la note de cadrage relatives aux entretiens annuels 2016 a suscité des réactions vives de la part de nos collègues.

 

L'une d'elles résume assez bien le sentiment général: " On se fout de nous ! ".

 

Ou encore: " Ils n'écoutent pas les 1200 agents qui ont signé la pétition pour une prime de 100 € sans conditionnalité".

 

Une autre souligne, que dans La lettre CAP RH N°4 d’octobre il est écrit: « des agents ayant fait l’objet d’une sanction. Dans ce cas, la prime n’est pas versée ».

 

Un syndicaliste rappelle que cette note "méconnaît ou réinterpréte les mots du DGS (le 21 octobre) qui nous a indiqué que la prime ne serait pas attribuée uniquement en cas de sanction disciplinaire effective après tous recours épuisés".

 

Quoi qu'il en soit, cette note donne une raison de plus à l'UFICT Reims métropole pour voter contre le projet de délibération portant nouveau de régime indemnitaire, lors du Comité technique du 25 novembre.

Entretien annuel 2016, une note de cadrage qui s'inscrit dans le RIFSEPP

Les entretiens professionnels 2016 - Note de cadrage.pdf

Entretien annuel 2016, une note de cadrage qui s'inscrit dans le RIFSEPP

L'UFICT est à votre disposition pour préparer votre entretien annuel d'évaluation.

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 15:29
Contre le RIFSEEP et pour l'augmentation des salaires, tous ensemble dans l'unité le 29 novembre

Préavis de grève pour le 29 novembre 2016

Madame la Ministre, Monsieur le Ministre,

Le 26 octobre dernier, les organisations syndicales de la Fonction publique CGT, FAFP, FSU et Solidaires ont appelé à une journée de mobilisation dans les trois versants de la Fonction publique le mardi 29 novembre 2016.

Les organisations syndicales de la Fonction publique CGT, FAFP, FSU et Solidaires considèrent que de nombreuses revendications restent encore aujourd’hui sans réponse. Parmi elles :

  • L’augmentation significative des salaires, les mesures de rattrapage des pertes accumulées depuis l’année 2010 ;
  • La poursuite de la politique de transfert primes/points pour en finir avec les indemnités constituant des compléments de salaire, comme le RIFSEEP, instaurant l’inégalité de traitement entre les agents ;
  • La revalorisation des filières et des corps à prédominance féminine afin d’appliquer le principe : « un salaire égal pour un travail de valeur égale » ;
  • L’amélioration des conditions de travail et de l’organisation du temps de travail qui pourrait être mis en cause dans les concertations faisant suite au rapport Laurent : aucun nouveau recul en la matière n’est acceptable ;
  • Le renforcement du Statut général des fonctionnaires, de leurs statuts particuliers, des droits et des garanties collectives des personnels ;
  • Le renforcement des garanties aux usagers d’un service public de pleine compétence et de proximité sur l’ensemble du territoire national, y compris en Outre-Mer ;
  • L’octroi des moyens budgétaires nécessaires à l’accomplissement des missions publiques dans les trois versants de la Fonction publique avec les créations d’emplois statutaires nécessaires, de nouvelles mesures visant à la résorption de toutes les formes de précarité, des crédits de fonctionnement et d’investissement à la hauteur des besoins ;
  • La fin de la précarisation des emplois publics par un plan de titularisations.

En l’état actuel, les projets de lois de finances et de financement de la sécurité sociale 2017 restent marqués par l’austérité budgétaire, la poursuite des suppressions d’emplois, de nouvelles et conséquentes amputations de crédits, au détriment de la qualité et du financement de l’action publique et plus particulièrement celle mise en œuvre par l’État, les collectivités territoriales et les hôpitaux.

Dans un tel contexte, les organisations syndicales ont décidé de s’adresser à vous afin d’exiger que des discussions sur ces revendications soient rouvertes.
Dans le champ de la Fonction publique territoriale, notre organisation porte également l’exigence de :

  • L’arrêt du processus de réforme territoriale ;
  • La mobilisation des moyens financiers nécessaires au bon fonctionnement des collectivités territoriales ;
  • L’instauration des 32 heures pour réduire le chômage ;
  • Le rétablissement à 1% de la cotisation CNFPT ;
  • Le respect des principes statutaires en matière de formation et de pénibilité, à l’inverse de la logique portée par les projets de Compte personnel de formation et de Compte personnel d’activité ;
  • Le minimum Fonction publique à 1 800€ brut mensuels, le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat accumulées depuis 2000, le rétablissement de l’avancement d’échelon à la durée minimale, la revalorisation des grilles et la juste reconnaissance des qualifications, réponses nécessaires aux questions non résolues par les mesures PPCR.

Avec les organisations de l’intersyndicale nationale, nous appelons les personnels à contribuer à la réussite du mardi 29 novembre 2016, journée nationale d’expressions de leurs revendications avec notamment :

  • L’élaboration de cahiers revendicatifs professionnels et territoriaux ;
  • L’interpellation et des demandes d’audience auprès des hiérarchies administratives locales ;
  • L’envoi de motions aux préfets et l’organisation de rassemblements devant les préfectures ;
  • La distribution de tracts aux usagers du service public.

Dans ce cadre, la Fédération CGT des Services publics dépose un préavis de grève de 0 à 24 h pour l’ensemble des agents de la Fonction publique territoriale concernant la journée du mardi 29 novembre 2016.

Nous sommes disponibles pour une négociation dans le cadre de ce préavis et nous vous adressons, Madame la Ministre, Monsieur le Ministre, nos sincères salutations.

Pour la Fédération des Services publics,
Baptiste TALBOT,
Secrétaire général


Préavis de grève adressé le 7 novembre 2016 à :
Madame Annick Girardin
Ministre de la Fonction publique
80, rue de Lille
75007 PARIS
et
M. Jean-Michel Baylet
Ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité
et des Collectivités territoriales
Hôtel de Castries
72, rue de Varenne
75007 PARIS

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 11:09

Après Reims, Chalons, Laval, l'INRA, c'est au tour du Havre de dire NON au RIFSEEP

Non au RIFSEEP, une intersyndicale CGT, UFICT CGT, CFDT et FO au Havre

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 15:11
Communiqué de l'UFICT - CGT Reims métropole
Communiqué de l'UFICT - CGT Reims métropole
Communiqué de l'UFICT - CGT Reims métropole
Communiqué de l'UFICT - CGT Reims métropole

Le communiqué de l'UFICT en PDF

Dans notre communiqué, nous évoquons Gérard Majax.

Pour les plus jeunes, voici quelques infos sur ce personnage haut en couleurs:

Gérard Majax (Gérard Faier), né le 28 avril 1943 à Nice en France, est un artiste et homme de spectacle dont le savoir-faire est fondé sur la prestidigitation.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Majax

https://www.youtube.com/watch?v=O_oTOpohBms

 

Communiqué de l'UFICT - CGT Reims métropole

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 15:09
Communiqué commun CGT, UFICT CGT, SUD et CFDT

Que de communiqués en intersyndicale ce jour.

Cette fois, la CGT, l'UFICT CGT, SUD et la CDFT appellent à un rassemblement le 13 octobre à 8h30

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 10:04
Les propositions de l'employeur en matière de nouveau régime indemnitaire, RIFSEEP, individualisation

L'UFICT CGT met à votre disposition le document que l'employeur a transmis à l'ensemble des organisations syndicales (qui le gardent bien au chaud).

 

Ce texte de 68 pages présente les propositions de l'employeur en matière de régime indemnitaires (RIFSEEP et individualisation, perte potentielle pour certains cadres A) et en matière de prie en charge de la mutuelle (augmentation ridicule).

 

En le diffusant, il s'agit pour nous, de vous donner l'information la plus entière afin que vous puissiez former votre propre avis.

Partager cet article

Repost0
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 14:12
Le RIFSEEP, une véritable usine à gaz ! et un cheval de Troie dans le statut pour renforcer l’individualisation et la subordination !

A l'heure ou l'employeur entend mettre en oeuvre le RIFSEEP dès septembre 2016...

 

La CGT dénonce depuis longtemps la mise en place de régimes indemnitaires favorisant les fonctions et l’individualisme au détriment des droits acquis collectivement, et accentuant les inégalités entre collectivités.

La séparation du grade et de l’emploi fonde la logique de carrière et l’indépendance du fonctionnaire, car elle garantit le niveau de rémunération quel que soit l’emploi exercé.

En liant un complément de rémunération conséquent à la fonction exercée et aux « résultats » de l’agent, le RIFSEEP entaille profondément le principe de carrière et l’assurance de progresser dans la carrière de manière linéaire.

Cumulé aux conséquences du PPCR (avec la remise en cause de l’avancement minimum), c’est une fois de plus une attaque frontale contre les agents publics !

Dans le contexte de restrictions budgétaires que nous connaissons, le RIFSEEP accroît les inégalités entre les agents et favorise la recherche de la performance individuelle et non plus l’intérêt collectif pour l’exercice des missions de service public auprès de la population. C’est la raison pour laquelle la CGT combat pour l’abrogation du RIFSEEP. PDF - 2.1 Mo

8 pages sur le RIFSEEP

Partager cet article

Repost0