Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 10:22

Communiqué de la CGT Reims métropole et de son collectif UFICT (cadres)

 

Jeudi 14 février le 1er ministre et le ministre de l’éducation nationale effectueront une visite à Reims.

 

Celle-ci intervient deux jours après la réunion trimestrielle du comité des finances locales, au cours duquel les ministres Jérôme Cahuzac (Budget), Marylise Lebranchu et Anne-Marie Escoffier (Réforme de l'État et Décentralisation) ont annoncé que les dotations aux collectivités locales baisseront de 1,5 milliard d'euros en 2014 et d'autant en 2015.

 

Concrètement cela induira une perte de 4 à 5 millions d’€ par an de dotations étatiques (soit une baisse de 2,5%) pour Reims métropole et la Ville de Reims.

 

Cela signifiera, en pleine crise économique et sociale, moins de service public territorial pour les usagers rémois. Cela augure très mal de l’acte III de la décentralisation en cours de préparation par le gouvernement.

 

Mais ce n’est pas tout. La réforme des rythmes scolaires engendrera une dépense supplémentaire d’environ 5 millions d’€ par an, tout en remettant en cause le caractère national du service public de l’éducation et l’égalité de traitement entre usagers ; Ce sans garantie de réelle amélioration des conditions d’apprentissage pour les élèves et d’enseignement pour les enseignants.

 

La visite du 1er ministre et du ministre de l’éducation nationale s’effectue également quelques jours après des annonces rejetées par la très grande majorité des fonctionnaires :

-         poursuite du gel des salaires

-         maintien du jour de carence

 

Pour l’ensemble de ces raisons, la CGT Reims métropole et son collectif UFICT (cadres) participaront à l'occasion de la venue de Jean-Marc AYRAULT à Reims, à un rassemblement unitaire (CGT – FSU – Solidaires), le jeudi 14 février 2013 à 14h30 devant la sous-préfecture, aux cotés notamment de délégations d’entreprises en lutte pour l’emploi. 

Partager cet article
Repost0

commentaires