Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 20:06
La baisse de l’investissement pourrait détruire 10 000 emplois du BTP en Île-de-France

 

 

Butch Comegys/Sipa

Dans une lettre que s'est procurée Acteurs publics, la Fédération régionale des travaux publics estime que la baisse de l’investissement des collectivités pourrait occasionner la perte de 10 000 emplois. Elle en appelle aux élus locaux pour sauvegarder l’investissement.

 

La Fédération régionale des travaux publics d’Île-de-France (FRTP) s’alarme, auprès des élus franciliens, dans un courrier qui leur sera adressé fin juin et que s'est procuré Acteurs publics, des conséquences négatives que pourrait avoir la baisse de l’investissement public des collectivités locales, qui pourrait engendrer la suppression de milliers d’emplois dans la branche “entretien et réseaux d’infrastructures” (cliquez ici pour le consulter). 

Les 800 entreprises de travaux publics d’Île-de-France sont conscientes des difficultés budgétaires auxquelles vous devez faire face dans un contexte de réorganisation territoriale”, souligne José Ramos, le président de la FRTP mais, prévient-il, “si vous faites le choix de réduire les investissements, nos entreprises devront s’y adapter mais cela n’ira pas sans conséquences sociales”. Selon lui, “il y a urgence !”

La part des collectivités locales dans le chiffre d’affaires “travaux publics”, c’est 40 % en Île-de-France, dont 30 % pour les communes et intercommunalités, pour un chiffre d’affaire de 8 milliards d’euros en 2013. Pour 2014, la Fédération fait état d’un montant des appels d’offres en baisse de 11 % pour les communes et de 21 % pour les intercommunalités.

10 000 emplois en moins

D’ici la fin 2015, sans une reprise de l’investissement des collectivités locales, la Fédération anticipe dans les dix-huit prochains mois une baisse de 15 % de son chiffre d’affaires et la perte de 10 000 emplois.

Ces perspectives font écho à celles de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP). En mai dernier, celle-ci estimait qu’avec une baisse de 21 % des dépenses d’investissement des collectivités locales en 2017 par rapport à 2014 – l’une des hypothèses envisagées dans une étude de La Banque postale –, le chiffre d’affaires des travaux publics reculerait de 3,8 milliards d’euros, provoquant la destruction de 37 000 emplois.

D’un autre côté, le secteur des BTP devrait aussi pouvoir profiter des baisses de charges pour les entreprises prévues par le gouvernement dans le cadre du Pacte de responsabilité, et agir en faveur de l’emploi.

Partager cet article
Repost0

commentaires