Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 10:04

La Coordination Fédérale Régionale des syndicats de territoriaux des Ardennes, de l'Aube, de la Haute-Marne et de la Marne a désigné Karim Lakjaâ, secrétaire de la section UFICT de Reims métropole et de ses communes membres comme son représentant au 17ème congrès de l'UGICT qui aura lieu à Lyon.

 

panneau-ext

 

Congrès de l’UGICT, mai 2014, Dijon

Synthèse du document d’orientation

Accès au document d'orientation: http://congres.reference-syndicale.fr/orientation/

 

La phase actuelle du développement du système économique capitaliste est caractérisée par la primauté de la sphère financière, au détriment de l’économique, du social de l’humain et de l’écologique. Elle est source d’une crise démocratique à l’échelle mondiale, européenne et nationale, qui conduit à des politiques visant à accroître les marges des actionnaires en imposant aux peuples l’austérité.

La concurrence entre pays développés, pays en émergence et pays en transition induit un déclassement des Etats européens dont la France.

L’idée de progrès est remise en cause au profit de celle d’une société low cost, sur fond de déception suite à l’élection présidentielle de 2012 qui n’a pas introduit le changement attendu, au grand bénéfice du populisme et de l’extrême droite.

Dans ce contexte, les ITCAM sont eux-mêmes en voie de déclassement.

L’UGICT oppose au fatalisme et la résignation un modèle qui s’appuie sur les qualifications et le rôle contributif des ITCAM pour reconstruire le progrès économique, social et scientifique.

Les ITCAM dont les conditions de travail ont été dégradées, l’éthique professionnelle et le sens du travail remis en cause, constituent un enjeu stratégique auxquels il est demandé d’imposer les restructurations, de gérer la crise et de développer un management agressif.

Pour y parvenir diverses méthodes ont vu le jour : évaluation sanction, devoir de loyauté, négation de l’identité professionnelle fondée sur la maîtrise d’un métier.

La fonction publique est contaminée : précarisation, cdi remplaçant les titulaires, méthodes de management du privé, laminage des carrières des A et B, négation des qualifications.

Or, les ITCAM possèdent des atouts pour être un des moteurs du progrès humain, notamment par le biais de leur haut niveau de qualification allant désormais jusqu’au doctorat. La mixité de genre est également un levier de progrès.

L’UGICT agit donc pour un nouveau modèle de développement, de croissance fondé sur l’humain et l’écologie, pour une nouvelle définition de l’entreprise, pour une réelle démocratie sociale, de nouveaux droits pour les salariés, un autre dialogue social, une rupture avec l’Europe du dumping social, de la concurrence et de l’austérité.

L’UGICT porte un corpus revendicatif relativement ambitieux. Sans être exhaustif, nous pouvons citer : Un slogan : « laissez nous bien travailler » ; Les thématiques de la conciliation vie professionnelle – vie privée, le droit à la déconnexion des NTIC, la dictature du reporting, la conquête de la maîtrise de son temps de travail et de sa charge de travail, les risques organisationnels induits par l’intensification du travail, la notion de disponibilité sans limite, l’individualisation des rémunérations, la reconnaissance des qualifications par un Grenelle des qualifications, l’intégration des jeunes diplômés, le déroulement de carrière des séniors, la GPEC.

L’UGICT promeut, au demeurant, une nouvelle conception de l’encadrement et du management autour de l’exercice par les ITCAM de leurs qualifications et de leur rôle contributif, d’une évaluation collective du travail.

Dans la Fonction publique, l’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de garantir l’intérêt général.

Forte de ces constats, l’UGICT est aujourd’hui l’organisation de la CGT choisie pour syndiquer les ITCAM à la CGT. Mais la responsabilité du déploiement de la CGT parmi les ITCAM est de la responsabilité de toute la CGT. Si seulement 0,8% des ICTAM sont membres de la CGT, l’UGICT n’en regroupe pas moins de 80 000 d’entre-eux tout en rassemblant 20% de leurs suffrages aux dernières élections professionnelles, faisant d’elle la 2ème organisation de cadres devant la CGC !

La question du développement de l’UGICT constitue un enjeu organisationnel pour les structures de la CGT mais aussi un enjeu de renouvellement générationnel des militants avec des jeunes diplômés souvent issus de l’UNEF.

Le développement de la syndicalisation des ITCAM passera par la proximité syndicale, la réponse à leur besoin de structuration, en leur fournissant l’activité syndicale qui leur correspond. Ce sera là une question centrale du congrès de Dijon.

Partager cet article
Repost0

commentaires