Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 19:33

Condir

 

Il a eu lieu le 28 mai 2013, mais n’a été diffusé à l’encadrement supérieur que fin octobre.

L’UFICT a décidé de vulgariser ce document de 20 pages (non numérotées. L’absence de numérotation des pages devient la règles, on ne sait pourquoi). Vous pouvez le télécharger ici.

Ce séminaire doit déboucher sur la mise en œuvre d’une charte managériale après les élections municipales et communautaires de mars – avril 2014.

Ce que nous retenons de ce séminaire est avant l’atelier intitulé « manager la contrainte ».

Son objet 1er a consisté à demander à l’encadrement d’adopter comme posture managériale « l’acceptation d’une réduction des interventions » publiques (terminologie employée dans le séminaire). Il s’agit là ni plus ni moins de réduire la sphère et la qualité du service public territorial, son accessibilité pour tous, raison même de notre métier de cadre territorial.

Le second objet du séminaire visait à « Développer les leviers managériaux » qui correspondent à « l’acceptation d’une réduction des interventions ». Il s’agit « de gisements d’économie, de baisse des charges courantes, de baisse des subventions ». En une expression, « le service public au régime sec ». Tant pis pour les usagers.

La méthodologie qui convient dans cette perspective d’adopter repose sur le fait que chaque directeur ou cadre est invité à « réfléchir sur les réductions possibles et sur les recettes envisageables » (comprendre augmentation des tarifs).

Une telle conception du management mène à la catastrophe : le service public, ses usagers (citoyens – contribuables) et ceux qui au quotidien le produisent (les agents territoriaux).

Elle nous rappelle le titre d’un livre publié par l’UGICT : le « Wallstreet Management ».

 

Télécharger le document séminaire des cadres

 

CHARTE DES CADRES, LE POINT DE VUE DE L’UGICT

De nouveaux droits pour un nouveau rôle contributif LIRE LA SUITE

Partager cet article
Repost0

commentaires