Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 16:21

organisation-travail.jpgFièvre réorganisationnelle, une pathologie managériale longue durée

La sociologie des organisations considère que toute entité quelle qu’elle soit (entreprise, administration, association, syndicat) se trouve en apprentissage organisationnelle permanent qui la conduit à s’adapter et parfois à se réorganiser.

Reims métropole et la Ville de Reims s’inscrivent dans une telle logique depuis 2008. Mais en lieu et place d’une réorganisation ponctuelle en début de mandat, nous sommes en réorganisation permanente (ne pas confondre avec révolution permanente).

Avec toutes les conséquences que cela peut avoir : insécurité pour les agents et les cadres, destruction de mécanismes fonctionnant, gâchis de compétences et de ressources et drames humains.

Loin de tirer les conséquences de cette situation et de chercher à stabiliser notre administration, la frénésie réorganisationnelle se poursuit.

Le Comité technique du 15 mai 2013, procédera à 8 mois des élections municipales à une réorganisation globale qui ne dit pas son nom, procédant par touches comme les peintres impressionnistes et touchant :

- la direction stratégique des ressources humaines,

- la direction des systèmes informatiques et de télécommunication,

- la direction des cérémonies

- et enfin le Pôle ressources.

Comme par le passé, ni les agents ni les cadres n’auront eu véritablement leur mot à dire. Tels de simples pions, le rôle qui leur est attribué consiste à subir cette frénésie réorganisationnelle témoignant d’une pathologie managériale longue durée.

Pathologie qui en a suscité une seconde : un mal être au travail généralisé tant pour les agents communautaires que les agents municipaux.

A l’UFICT, notre conception est toute autre. Nous pimagesCAH5D4X4romouvons un management humain et participatif.

Publié par Karim Lakjaâ

 

Partager cet article
Repost0

commentaires