Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 19:36
L'UFICT REIMS METROPOLE soutient la pétition de l'UNEF Reims relative aux tarifs des transports urbains pour les étudiants
L'UFICT REIMS METROPOLE soutient la pétition de l'UNEF Reims relative aux tarifs des transports urbains pour les étudiants

Baisse du demi-tarif étudiant dans les transports en commun rémois

L'UNEF Reims se mobilise contre la précarité étudiante et pour une tarification plus juste dans les transports en commun.

La rentrée universitaire rime avec "galères"

Cette année encore, le coût de la vie étudiante est en hausse alors que les bourses sont toujours aussi peu nombreuses, elles ne concernent que 28% des étudiants et leurs montants sont insuffisants.

Résultat: les difficultés financières commencent dès le mois de septembre.

Cette situation est inacceptable ! Quand les études deviennent un parcours du combattant, c'est notre réussite universitaire et donc notre insertion professionnelle qui est remise en cause.

Au semestre dernier, les jeunes aux cotés des salariés se sont mobilisés contre la loi travail pour refuser une nouvelle dégradation de nos conditions de vie. C'est à travers ce mouvement social que notre génération à montré son refus de la précarité pendant nos études mais aussi pendant notre insertion professionnelle.

Grâce à cette mobilisation, le gouvernement à investi 500 millions d'euros dans l'ARPE (aide à la recherche du premier emploi) ou encore le passage de l'ensemble des boursiers échelons 0 à l'échelon 0 bis.

Le rentrée universitaire est le moment pour l'UNEF et pour tout les étudiants de faire bouger les choses et d'améliorer concrètement nos conditions de vie et d'études. Se mobiliser aux cotés de l'UNEF c'est soutenir nos revendications comme l'augmentation du nombre et du montant de bourses, de la construction de logements étudiants ou encore un tarif étudiant plus juste dans les transports en commun.

A Reims, nous allons axer nos mobilisations sur la baisse du demi-tarif étudiant dans les transports en commun de la ville (CITURA).

En cadre général, Reims est la 22e ville universitaire la plus chère (sur 33 villes), pour vivre convenablement en tant qu'étudiant à Reims, il faut 730€ par mois.

Lorsque l'on se concentre sur les transports en commun, Reims est la 12e ville la plus chère. Le demi-tarif étudiant s'élève aujourd'hui à 260€ par an, soit plus de 30% du budget d'un étudiant, ce qui n'est pas négligeable. Alors qu'à Toulouse le tarif annuel des transports en commun est de 100€, ou de 150€ à Grenoble.

Dès maintenant signe la pétition de l'UNEF et mobilise toi à nos cotés pour lutter contre la précarité étudiante en revendiquant un demi tarif étudiant plus abordable

Partager cet article
Repost0

commentaires