Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 12:30
Extrême droite, l’envers du décor

Extrême droite, l’envers du décor : Synthèse de la journée du 2 octobre 2015 en Moselle, dans le cadre de la campagne commune « Ensemble uni-e-s contre l’extrême droite » initiée en janvier 2014, les syndicats CGT, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl

Dans le cadre de leur campagne commune « Ensemble uni-e-s contre l’extrême droite » initiée en janvier 2014, les syndicats CGT, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl ont décidé d’un nouveau temps fort le vendredi 2 octobre 2015 en Moselle.

Nos organisations syndicales se sont réunies à Knutange, commune limitrophe de Hayange - ville dirigée par une équipe municipale Front National - . Une centaine de syndicalistes venu-es de la région, mais aussi de plusieurs villes gérées par le Front National ont enrichi le travail de l’observatoire.

À partir de témoignages de ce que vivent différents actrices et acteurs de l’éducation nationale, du secteur culturel, des associations et des services municipaux, des ateliers ont permis de poursuivre le travail pour exposer la réalité de l’imposture sociale de l’extrême droite, en 2015, en France.

Toute la journée a été l’occasion de mettre en lumière et de débattre des pratiques de l’extrême droite en tant qu’employeur et acteur de la vie économique locale.

Cette nouvelle étape de la campagne syndicale unitaire contre l’extrême droite éclaire d’autant les conséquences néfastes de la mise en œuvre de ses propositions et conceptions politiques, dans l’objectif de mieux les combattre. Les comptes rendus qui suivent illustrent une situation qui dépasse maintenant le cadre des quatorze villes que nous suivions… (cf nouvelles listes des 40 communes se reconnaissant d’extrême droite à l’issue du dernier scrutin régional).

Partager cet article
Repost0

commentaires